menu
arrow_back

Data Loss Prevention : Qwik Start – JSON

Data Loss Prevention : Qwik Start – JSON

Minutes 1 Credit

GSP107

Google Cloud – Ateliers adaptés au rythme de chacun

Il s'agit de la version bêta de l'API Data Loss Prevention. Cette API n'est couverte par aucun contrat de niveau de service, ni aucun règlement d'obsolescence. Elle peut faire l'objet de modifications susceptibles d'affecter la rétrocompatibilité.

L'API Data Loss Prevention (DLP) fournit un accès automatisé à un moteur puissant de détection d'informations personnelles et de données sensibles liées à la vie privée dans des flux de données non structurés.

L'API DLP permet de classer, et éventuellement de masquer, de façon rapide et évolutive les données sensibles, telles que les numéros de carte de crédit, de sécurité sociale, de passeport et de téléphone, ainsi que les noms. Cette API accepte les images et le texte. Il vous suffit de lui envoyer vos données ou de lui indiquer les informations stockées sur vos instances Google Cloud Storage, BigQuery et Cloud Datastore.

Dans cet atelier, vous allez configurer un fichier JSON comprenant le texte à analyser, puis l'envoyer à l'API Data Loss Prevention. Vous utiliserez ensuite cette API pour détecter les informations sensibles dans une chaîne de données et les masquer.

Configuration et conditions requises

Configuration de Qwiklabs

Avant de cliquer sur le bouton Start Lab (Démarrer l'atelier)

Lisez ces instructions. Les ateliers sont minutés, et vous ne pouvez pas les mettre en pause. Le minuteur, qui démarre lorsque vous cliquez sur le bouton "Start Lab" (Démarrer l'atelier), indique combien de temps les ressources cloud resteront accessibles.

Cet atelier pratique Qwiklabs vous permet de suivre vous-même les activités dans un véritable environnement cloud, et non dans un environnement de simulation ou de démonstration. Des identifiants temporaires vous sont fournis pour vous permettre de vous connecter à Google Cloud Platform le temps de l'atelier.

Conditions requises

Pour réaliser cet atelier, vous devez remplir les conditions suivantes :

  • Vous devez avoir accès à un navigateur Internet standard (nous vous recommandons d'utiliser Chrome).
  • Vous devez disposer de suffisamment de temps pour réaliser l'atelier en une fois.

Remarque : Si vous possédez déjà un compte ou un projet GCP, veillez à ne pas l'utiliser pour réaliser cet atelier.

Démarrer votre atelier et vous connecter à la console

  1. Cliquez sur le bouton Start Lab (Démarrer l'atelier). Si l'atelier est payant, un pop-up s'affiche pour vous permettre de sélectionner un mode de paiement. Sur la gauche, vous verrez un panneau contenant les identifiants temporaires à utiliser pour cet atelier.

    Ouvrir la console Google

  2. Copiez le nom d'utilisateur, puis cliquez sur Open Google Console (Ouvrir la console Google). L'atelier affiche les ressources, puis ouvre l'onglet Choose an account (Sélectionner un compte).

    Conseil : Ouvrez les onglets dans des fenêtres distinctes, placées côte à côte.

  3. Sur la page "Choose an account" (Sélectionner un compte), cliquez sur Use Another Account (Utiliser un autre compte).

    Sélectionner un compte

  4. La page de connexion s'affiche. Collez le nom d'utilisateur que vous avez copié dans le panneau "Connection Details" (Informations de connexion). Copiez et collez ensuite le mot de passe.

    Important : Vous devez utiliser les identifiants fournis dans le panneau "Connection Details" (Informations de connexion), et non vos identifiants Qwiklabs. Si vous possédez un compte GCP, ne vous en servez pas pour cet atelier (vous éviterez ainsi que des frais ne vous soient facturés).

  5. Accédez aux pages suivantes :

    • Acceptez les conditions d'utilisation.
    • N'ajoutez pas d'options de récupération ni d'authentification à deux facteurs (car ce compte est temporaire).
    • Ne vous inscrivez pas à des essais gratuits.

La console GCP s'ouvre dans cet onglet après quelques instants.

Activer Google Cloud Shell

Google Cloud Shell est une machine virtuelle qui contient des outils pour les développeurs. Elle comprend un répertoire d'accueil persistant de 5 Go et s'exécute sur Google Cloud. Google Cloud Shell offre un accès en ligne de commande à vos ressources GCP.

  1. Dans la console GCP, dans la barre d'outils située en haut à droite, cliquez sur le bouton Open Cloud Shell (Ouvrir Cloud Shell).

    Icône Cloud Shell

  2. Dans la boîte de dialogue qui s'affiche, cliquez sur START SHELLCLOUD SHELL (Démarrer Cloud Shell) :

    Démarrer Cloud Shell

Le provisionnement et la connexion à l'environnement ne devraient pas prendre plus de quelques minutes. Une fois connecté, vous êtes authentifié et votre projet ID_PROJET est sélectionné. Par exemple :

Terminal Cloud Shell

gcloud est l'outil de ligne de commande associé à Google Cloud Platform. Pré-installé sur Cloud Shell, il est également compatible avec la saisie semi-automatique via la touche de tabulation.

Vous pouvez répertorier les noms des comptes actifs à l'aide de cette commande :

gcloud auth list

Résultat :

Credentialed accounts:
  - <moncompte>@<mondomaine>.com (active)
	

Exemple de résultat :

Credentialed accounts:
	 - google1623327_student@qwiklabs.net
	

Pour répertorier les ID de projet, exécutez la commande suivante :

gcloud config list project
	

Résultat :

[core]
	project = <ID_Projet>
	

Exemple de résultat :

[core]
	project = qwiklabs-gcp-44776a13dea667a6
	

Join Qwiklabs to read the rest of this lab...and more!

  • Get temporary access to the Google Cloud Console.
  • Over 200 labs from beginner to advanced levels.
  • Bite-sized so you can learn at your own pace.
Join to Start This Lab
home
Accueil
school
Catalogue
menu
Plus
Plus